Loading...

Formations

Accueil / Transmission  / Formations
Les formations M.A.G.A.P.

Méthode Adaptable de Gestion des Agressions Physiques : La M.A.G.A.P. est une méthode de self défense basée sur la prévention, la mise en situation et la répétition de protocoles d’action réalistes. Ce n’est ni un Art Martial, ni un sport de combat. L’objectif de cette méthode n’est pas de former des combattants de rue mais bien de fournir à un(e) citoyen(ne) les éléments nécessaires à « sauver les meubles » en cas d’agression physique. Il faut énormément de compétences et de nombreuses connaissances dans plusieurs domaines pour espérer pouvoir gérer l’événement extrême qu’est une agression physique surtout que, dans 90 % des cas, celle-ci survient par surprise. La M.A.G.A.P. ne prétend pas fournir une formation « express » en auto défense. Ce type de formation est illusoire. Il faut investir beaucoup de temps et d’effort dans la pratique de divers protocoles pour, un jour, devenir compétent dans l’Art de la gestion des conflits physiques. La maîtrise de soi est au centre du problème et cette maîtrise est la clé d’une issue positive à une agression. L’objectif d’un adepte de la M.A.G.A.P. est d’agir dans le but de pacifier chaque situation au plus vite afin que toutes les personnes engagées dans l’événement puissent subir le minimum de dommages corporels ou psychologiques.

Chaque formation vous donnera la possibilité d’étudier un thème précis dans les moindres détails théoriques et techniques.

Il est important de comprendre qu’aucune formation ne vous assurera la maîtrise de son contenu mais vous permettra par contre de recevoir toute la matière nécessaire à votre entraînement personnel.

Chaque formation vous donne la possibilité d’être reconnu instructeur officiel M.A.G.A.P. à condition :
– d’avoir pratiqué le module général et le contenu spécifique de la formation régulièrement pendant une période d’au moins un an,
– de valider l’ensemble de vos acquis devant les responsables de la formation.

La plupart de nos formations sont assurées directement « d’homme à homme ». Cependant, devant une demande croissante nous nous efforcerons de créer des modules video.

Toutes les formations commencent par un module théorique (3 à 5 heures suivant le type de formation) comprenant :
– Une introduction visant à amener l’élève à prendre conscience qu’une situation de conflit physique est une situation extraordinaire mettant en scène des facteurs entre autres émotionnels difficiles à recréer à l’entraînement. La nécessité de se placer psychologiquement dans un contexte réel est primordial. Les élèves seront invités à jouer le jeu et pourront être confrontés à plusieurs simulations d’agressions verbales et physiques. Un débriefing de chaque situation leur permettra d’évacuer leur stress.
– La mise en évidence de l’importance du mental et de la volonté de survivre.
– La mise en évidence de l’unicité d’une situation et la notion de débriefing.
– La mise en place des objectifs de la formation (en fonction du type de publique concerné).
– La présentation des qualités nécessaires à développer pour prétendre pouvoir faire face à une agression et la mise en évidence de l’importance de l’entraînement.
– La notion primordiale de prévention.
– La loi sur la légitime défense.
– La reconnaissance des agressions/agresseurs.
– La gestion du stress, nécessité du « Protocole », la prise de décision dans l’urgence.
– L’humanisation du problème.
– La déshumanisation de l’adversaire.
– La théorie du combat rapproché.
– L’étude de l’environnement lié à l’agression (les élèves sont invités à présenter le lieu et l’environnement dans lequel ils souhaitent apprendre à réagir : lieu de travail, rue, habitat, transports en commun, milieu confiné, milieu isolé ou fréquenté, possibilité d’une aide extérieure ou pas, l’environnement offre-t-il des ressources utilisables en présence d’un conflit, une pièce de retranchement, des armes etc …)
– Ciblage précis du type de situation à risque à étudier en particulier avec les élèves.
– Définition du cadre d’action possible lié à la situation.
– Théorie et mise en évidence des inconvénients et des avantages liés à cette situation.
– Élaboration d’un protocole d’action face à cette situation.
– Élaboration d’un programme d’entraînement de préparation /d’entretien physique et technique.

12 à 20 heures de formation suivant le type de publique concerné (ex : 20 heures pour les gardes du corps).
– Présentation d’un programme de constitution physique basique d’une personne apte à s’engager dans un combat rapproché (à adapter en fonction du type de public).
– Savoir se protéger debout ou au sol.
– Savoir chuter et se relever.
– La garde non-hostile et le protocole de comportement gestuel et verbal.
– La reconnaissance des ZONES (enseignement des distances de sécurité et de l’évaluation des dangers en fonction d’un code de couleur attribué à chaque distance nous séparant d’un agresseur).
– Les déplacements.
– Les armes du corps humain et l’utilisation de l’alignement osseux.
– La ligne centrale et les zones vitales.
– Etude de la mécanique de propulsion d’une attaque.
– Les esquives.
– Les 10 portes de défense.
– La mise en relation du système de déplacement avec le système de défense / de riposte.
– Le dégagement.

Chaque formation place ensuite les élèves au cœur d’un problème spécifique choisi. Les modules sont nombreux et feront l’objet d’une adaptation particulière par l’intervenant. Les modules peuvent être mixés et être agrémentés de niveaux de difficultés liés à l’environnement (la rue, les transports en commun, l’habitat, le lieu du travail, sol glissant, pluie, plusieurs adversaires, blessures, milieu étroit, personnes à protéger etc…)
Exemples de modules spécifiques courants :
– Défense contre poussées, saisies et étranglements (16 heures de formation).
-Module supérieur de combat rapproché à mains nues (16 heures).
-Contre une menace au couteau (8 heures).
-Contre une attaque au couteau (12 heures).
-Contre une menace au corps avec une arme à feu (12 heures).
-Contre une agression sexuelle (12 heures).
– Contre une attaque avec une arme longue (matraque…) (6 heures).
– Protection d’une personne (12 heures). Les projections (8 heures). Le Combat au sol (12 heures).
– SELF-DEFENSE féminine (16 heures)
– Les verrouillages articulaires et les étouffements (12 heures). Défense en équipe (8 heures).
– Clés et soumission, maîtrise d’un individu en passe de devenir dangereux (6 heures).
Vous pouvez soumettre vos besoins au formateur. Celui-ci s’efforcera de constituer un module adapté à la situation.

L’élève devra quitter la formation avec : une conscience aiguisée de ce qu’est une réelle situation de défense personnelle, une compréhension des forces en jeu, une connaissance des lois en vigueur dans son pays en matière de légitime défense, la volonté de et l’aptitude à désamorcer le conflit, la capacité à établir un programme d’entraînement destiné à entretenir ses acquis physiques et techniques, une meilleure connaissance de lui-même, de réelles réponses et compétences en matière de sécurité personnelle face à une situation précise, la faculté de se remettre psychologiquement d’un conflit physique et de débriefer l’incident.

En conclusion, une formation comprend 1 module théorique (3 à 5 heures)
+ 1 module de pratique générale (12 à 20 heures)
+ 1 module spécifique (8 à 16 heures).

Des recyclages peuvent-être prévus avec l’insertion de techniques de niveau supérieur (prévoir 8 heures de recyclage quelque soit le thème).

Le centre de formation travaille à la mise en place de supports interactifs visant à assister l’élève dans son entraînement et à résumer l’ensemble de techniques abordées dans les cours.


Tarif des formations

Le prix des formations se fixe en fonction du nombre d’heures que nécessitent les différents modules.
Le taux horaire est de 35 Euros en session collective et 50 euros en session privée.
Les frais de déplacement et de repas/hôtel de l’intervenant seront à rajouter au montant total.

CONTACT : Brice AMIOT  /  07 82 38 44 68  /  brice@wude-esprit-martial.com